• L'amour au temps des cavernes

      À présent que j'ai ouvert les yeux sur le savoir-faire à l'œuvre dans les patrons Aime comme Marie, il m'est devenu impossible de ne pas chercher à chaque patron qui me plaît un équivalent dans la collection de la marque qui sait si bien devancer mes désirs. Voyez cette tunique Y du livre Ma petite garde-robe aux éditions Hachette pratique (dont la taille 38 est surlignée en jaune), que j'avais adaptée en blouse. Eh ben Marie (la société) aussi, elle y a pensé en mieux, à ce petit chemisier aux épaules froncées, avec son modèle Aime comme Maligne. Moi qui ne suis pas kréatriss et ne connais pas les ficelles du métier, je me suis demandée : mais comment réussit-elle à flouter si délicatement les formes des femmes ? Comment cette ligne d'encolure parfaite ? Comment ce col à nul autre pareil ?


       Alors j'ai comparé avec ce que j'avais sous la main.

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

     Un col parfait, c'est comme une éclipse totale, ça saisit sans éblouir.

       Je me posais juste une question, rapport au livre La Couture : secrets de fabrication signé en 2011 par la talentueuse Marie Gauthier : on pratique encore l'anthropophagie, aux éditions Hachette ?


    Tags Tags : , , ,